Lisbonne des beaux jardins

Lisbonne, l’une des villes les plus ensoleillées d’Europe, est appréciée pour sa cuisine extraordinairement riche, son rythme de vie apaisé, la gentillesse et l’hospitalité de ses habitants, ses ruelles pittoresques, sa riche scène culturelle… Tournée vers l’Océan, la capitale portugaise profite non seulement d’un climat très particulier, mais aussi d’un goût très prononcé pour l’Aventure (n’oublions pas que les grandes découvertes maritimes des quinzième et seizième siècles firent du Portugal l’une des premières super-puissances commerciales mondiales !). Ce petit pays flanqué sur le Finistère de la péninsule Ibérique changea littéralement le monde grâce à son engouement pour le voyage. Pouvez-vous imaginer la cuisine indienne sans son goût très relevé ? Et bien savez vous que ce sont les Portugais qui ont apporté en Inde ce piment originaire d’Amérique Centrale qui pimente si délicieusement les plats indiens ? Nous connaissons tous la banane des Antilles, le cacao du São Tomé, l’ananas de l’Asie du Sud-Est, tous extraits de leur pays d’origine et transportés à travers les mers jusqu’à nos papilles. Les navires portugais introduisirent sur le continent à peu prés tous les aliments exotiques du monde entier. Mais encore plus incroyable, ils les plantèrent dans les jardins et les cultivèrent. Les jardins portugais sont alors parmi les plus riches en espèces végétales et ils sont aussi très beaux, bien que jamais ils ne s’imposèrent comme une référence de style à l’instar de ses voisins italien,français ou encore anglais. Voici donc 5 jardins à ne pas manquer lors de la visite de cette ville magnifique de Lisbonne que j’ai choisi pour vous.

Jardim Botânico da Ajuda
Jardim Botânico da Ajuda est l’un des plus anciens jardins botaniques

Jardim Botânico da Ajuda

ouvert tous les jours de 10:00-17:00 en hiver, 9:00-18:00 en été

Le plus ancien jardin botanique du Portugal se trouve non loin de l’ancien Palais Royal d’Ajuda (Palacio Nacional Ajuda). Situé sur une terrasse avec une vue imprenable sur l’embouchure du Tage, ce jardin s’enorgueillit d’une collection de plantes comptant plusieurs milliers de spécimens provenant des quatre continents. Le plus vieil habitant du jardin crée en 1768, est un magnifique dracéna de l’île de Madère vieux de presque 400 ans. Récemment, les anciennes serres qui abritèrent au début du 20. siècle une des plus prestigieuses collections d’orchidées au monde, revivent grâce à un couple de passionnés. M. Pekka Ranta et son épouse Tuliikkii sont partis de Finlande pour installer leur éblouissante collection orchidées au Portugal ou le climat est idéal pour leur culture. Divisée en deux parties, entre l’orchidarium de Faïal aux Açores et le Jardin Botanique d’Ajuda, elle comprend plus de vingt-mille spécimens – ce qui en fait l’une des plus vastes du monde! Quelques milliers de ces nobles plantes sont visibles dans les serres du jardin (l’orchidarium se visite entre 14:00-16:00).

++ Les conseils de M. Pekka Ranta au sujet des soins apportés aux orchidées qui vont à l’encontre de tout ce que l’on peut entendre dans les centres de jardinage en France !

Jardim do Palácio Fronteira
Baroquissime Jardim do Palácio Fronteira à Benfica – une ouvre d’art totale!

Jardin du Palais des Marquis de Fronteira

ouvert tous les jours de 10:00-13:00

Le jardin le plus pittoresque de Lisbonne se trouve dans le quartier limitrophe de celui connu pour son club de football – Benfica. Ce joyau baroque appartient à la famille des Marquis de Froneira,  installée dans un palais aux abords du parc forestier de Monsanto au 17. siècle. Il attire les visiteurs avertis et passionnés du monde entier. Le jardin dans le plus pur style italien, est l’un des exemples les plus exquis de l’architecture paysagère de cette époque. Le théâtre aquatique, les corridors décorés aux azuléjos, la grotte dans le giardino segreto et le labyrinthe aux sculptures maniéristes en font un des “must” de Lisbonne. Le jardin est accessible avant le déjeuner, car la famille du Marquis habite toujours les lieux  ! Un voyage dans le temps garanti !

– La visite de la Terrasse des Ars (en photo) n’est pas incluse dans le billet mais la visite guidée du Palais (8 euros) comprend le droit d’entrée au jardin.

Jardim do Ultramar
Jardim do Ultramar est un petit univers éclectique.

Jardim do Ultramar

ouvert 10:00-17:00 en hiver et 9:00-18:00 en été

Jardim do Ultramar ou Jardim Botanico Tropical dans le quartier de Belém, est spécialisé dans la conservation des espèces subtropicales et tropicales. Le jardin, d’une taille conséquente (7 hectares) a été inauguré par le roi Carlos I. en 1906, comme terrain d’expérimentation de l’institut des espèces végétales d’utilité agricole. Remanié dans le goût moderniste, il s’enrichit, en 1940, lors de l’exposition « Monde Portugais » de plusieurs attractions : pavillon chinois, une très belle serre en palais de cristal et un peu glorieux zoo humain dont les seuls vestiges visibles aujourd’hui sont des magnifiques bustes ethnographiques sculptés d’après des membres des tribus d’Afrique et d’Asie . On trouve dans ce jardin 500 espèces de plantes : des Palmiers royaux de la Guadeloupe jusqu’au préhistorique cycas revoluta. Le jardin s’offre en ce moment une cure de rafraîchissement, mais reste ouvert au public.

+ Le prix modique du billet (moins de 3,50 €) donne l’accès au Palais des Ducs de Calheta voisin, où se trouve un musée avec une surprenante collection des bois divers nommée « Xylotéque » et avec de temps à autre, des expositions de design et d’art contemporain.

Jardim da Fundação Gulbenkian
Jardim da Fundação Gulbenkian pour une bouffé d’air frais.

Jardin de l’Institut Gulbenkian

Ce jardin est l’un des exemples de jardin paysager moderne des plus représentatifs du pays. Conçu dans les années 1960, il souligne parfaitement l’imposante forme géométrique des bâtiments composant l’institut consacré aux arts et sciences, fondé par le richissime industriel Caluste Gulbenkien. Le complexe des bâtiments et le jardin ont d’ailleurs été inscrits en 2010 à titre d’héritage national d’une importance majeure dans l’histoire du Portugal. Cet espace vert, entre parc et jardin, a été conçu par António Viana Barreto et Gonçalo Ribeiro, deux paysagistes de renom. Tous les jours il accueille plus de 5000 personnes! On y vient certes rarement pour ses 230 espèces de plantes et dizaines d’espèces d’oiseaux qui y trouvent refuges mais plutôt pour la visite des prestigieux musées d’art ancien et moderne qui abritent une des plus belles collections privées d’art en Europe, rassemblée par la famille Gulbenkian.

+ Gratuit et très agréable pour s’y détendre après la visite du musée très prisée par les touristes.

Estufa Fria de Lisboa
Estufa Fria de Lisboa reste l’une des plus surprenantes rencontres avec le monde végétal.

Estufa Fria

ouvert 9:00-17:00 en hiver et 10:00-19:00 en été

Lors de la promenade au parc Eduard VII depuis le sommet duquel les touristes profitent d’une vue imprenable sur les vieux quartiers de la ville, on oublie souvent de jeter un coup d’œil sur, ce que les lisboètes appellent la « mer de paille ». Il s’agît d’une marquise ou encore d’un abri fait de roseaux qui recouvre le toit de « Estufa fria ». Cette serre froide est conçue comme un véritable musée vivant, sous la direction des jardins botaniques de la ville. Divisée en trois parties: serre dite « froide » non chauffée avec les spécimens rares venus du monde entier d’Australie jusqu’au Pérou, la chaude “Estufa Quente” avec les espèces tropicales comme les manguiers d’Inde, les cacaotiers du Brésil ou les bananiers d’Afrique et la tempérée,”Estufa Doce” où l’on peut admirer sur 400 m2 une riche collection de cactées et des plantes succulentes. La visite est une plongée dans l’univers merveilleux de plantes extraordinairement bien mises en valeur, un voyage dans un monde insoupçonné, un véritable paysage végétal avec des cascades, des lacs, des falaises en terrasse recouvertes de plantes. On peut passer des heures à explorer cette petite planète verte.

+++ La plus belle expérience du monde végétal pour 3,10€ seulement.

MICHAL